toctoccouvJ'ai reçu cet album jeunesse pour une Masse Critique organisé par Babelio. Je remercie Babelio et les éditions Little Urban pour ce beau cadeau. Encore une fois, c'est une belle découverte !!

Je trouve un peu difficile de faire la critique d'un album sans spoiler, l'histoire est courte, il est donc facile d'en dire trop. Mais je me lance !

Dans Toc toc toc, il y a un petit garçon. Ce petit garçon a tout les matins un petit rituel avec son papa : "Tous les matin, je joue à un petit jeu avec mon père. Toc toc toc, il frappe à ma porte. Moi, je fais semblant de dormir, jusqu'à ce qu'il approche du lit. Alors, je me lève d'un bond et je saute dans ses bras. Bonjour, papa !"...

Mais un matin son père ne vient pas toquer à la porte. L'enfant ne comprend pas pourquoi son papa n'est plus là. Je n'en dirais pas plus sur l'histoire.

Cet album m'a bouleversée ! Un peu plus et une petite larme coulait. J'ai ressenti une grande tristesse, mais aussi tellement de force, ce jeune garçon pose des questions simples et essentielles sur la relation père-fils et l'absence. Pourquoi faire des livres compliqués quand des livres vrais comme celui-ci abordent des sujets difficiles ?! Les illustrations sont très efficaces, les collages donnent du relief, du mouvement et apportent beaucoup de réel avec ces morceaux de photos.

J'ai aussi découvert cette petite maison d'édition jeunesse, qui publie autant les albums drôles que d'autres plus touchant. Depuis Toc Toc Toc, j'ai pu en lire d'autres. Ils m'ont plus ou moins convaincue mais une chose est sûr c'est que l'originalité est toujours présente. Ça fait du bien des albums décalés qui sortent de l'ordinaires.

Gros coup de coeur donc pour ce livre qui a fait pleurer et sourire mon coeur et pour cette maison d'édition dont le message me parle !!

Little Urban, mars 2016, 10,50€.